Peut-on bénéficier d'autres interventions chirurgicales après un LASIK ou une PKR ?


Toutes les interventions sont possibles après un LASIK ou une PKR dans les mêmes conditions.

Dois-je être accompagné pour les rendez-vous préopératoires, le jour de l'intervention, et les rendez-vous postopératoires ?


Il n’est pas nécessaire d’être accompagné pour le premier rendez-vous préopératoire.
Lors du deuxième rendez-vous, votre chirurgien effectuera un examen de l’œil dilaté. La conduite d’un véhicule étant déconseillée, nous vous recommandons d’être accompagné.
Vous devez également être accompagné le jour de l’intervention chirurgicale, ainsi que lors du premier rendez-vous postopératoire.


Quelles précautions dois-je prendre avant et après l'opération ?


Les jours qui précédent l’intervention : ne portez plus de lentilles en moyenne 5 jours avant l’intervention (cette durée peut être majorée suivant le type de lentilles portées). Aucun traitement oculaire n’est utile. Ne vous maquillez pas le jour de l’intervention et démaquillez-vous parfaitement la veille.
Les jours qui suivent l’intervention : respectez votre ordonnance de traitement postopératoire. Protégez vos yeux des UV avec les lunettes de protection. Évitez les endroits poussiéreux ou les atmosphères trop enfumées. Évitez le maquillage pendant 7 jours.


Peut-on bénéficier d'un arrêt de travail ?


Votre chirurgien ne peut pas vous établir un arrêt de travail pour cette intervention. Mais des jours de congés peuvent être prévus.

Doit-on arrêter le travail après une chirurgie réfractive ?


Après un LASIK, le travail peut généralement être repris dès le surlendemain. Après une PKR, la douleur et le flou visuel peuvent durer 2 à 4 jours.

L'intervention est-elle remboursée par la CPAM et les mutuelles ?


Il s’agit de la chirurgie « de confort », elle n’est donc pas remboursée par la CPAM. Néanmoins certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie de l’intervention, selon les modalités de votre contrat. N’hésitez pas à contacter la vôtre pour vous tenir informé.

Quel est le coût de l'intervention ?


Le coût d’une opération de chirurgie réfractive varie entre 800 et 1 500 euros par œil selon la technique utilisée. Celle-ci est déterminée par le praticien selon l’examen de l’œil lors de la consultation préopératoire.

L’intervention est-elle douloureuse ?


L’opération elle-même est indolore car elle est réalisée sous l’effet d’un collyre anesthésiant.
Après un LASIK, l’irritation ne dure que quelques heures et n’est pas douloureuse. Cette sensation de « sable » dure rarement plus de 48 heures.
Après une PKR, vous pouvez ressentir pendant les trois premiers jours une douleur dont l’intensité est très variable d’une personne à l’autre : de la simple impression de grains de sable ou d’un cil dans l’œil jusqu’à une sensation douloureuse qui peut être calmée par des antalgiques.


Quelle est la durée de l'hospitalisation ?


Il n’y a pas d’hospitalisation, vous ressortez de la clinique une quinzaine de minutes après l’intervention.

Peut-on opérer les deux yeux en même temps ?


Avec la technique LASIK femtoseconde, on opère généralement les deux yeux en même temps.
En PKR, on opère habituellement un œil à la fois, avec un délai d’un mois entre les deux yeux.


A quel âge peut-on bénéficier d'un LASIK ou d'une PKR ?


Sauf cas très particulier, cette intervention s’adresse aux patients de plus de 18 ans dont la réfraction (myopie ou hypermétropie) est stable. Il n’existe pas de limite d’âge contrairement aux idées reçues